Conseils

Les soirées SeedNetworking, c’est du speed dating pour entrepreneurs. Voici quelques petits conseils pour profiter au maximum de votre soirée…

Sachez ce que vous faites
Ca parait évident mais ça l’est un peu moins si il faut l’expliquer très clairement en 1 minute montre en main devant un parfait inconnu. “Je suis développeur PHP indépendant, 4 ans d’expérience en SSII et 2 ans à mon compte. Le web c’est mon truc.” “Je porte un projet web qui permet à des internautes d’échanger des messages de 140 caractères sur tout et n’importe quoi. J’ai un business plan tout prêt, ça fait 6 mois que je bosse dessus.”
Ca va toujours mieux en le disant : les secrets ne servent à rien…

Sachez ce que vous cherchez
Vous allez rencontrer dans nos soirées des gens qui ont la solution à votre problème. Encore faut-il savoir leur expliquer ce problème très clairement.
Pour commencer, concentrez-vous sur UN problème. “Je cherche un projet web sur lequel je pourrais m’investir à mi-temps, soit comme associé soit comme prestataire” “Je cherche un développeur très autonome capable de me fournir 50 jours de travail, sans contrainte particulière sur le choix de la technologie.
J’ai un peu d’argent, je suis ouvert sur le deal qu’on pourrait faire.” Plus de détails ici.

Faites en sorte qu’on puisse vous retrouver
Faites-vous faire des cartes de visite. Voir ici pour les bons plans. Linkedin, viadeo, facebook éventuellement : soyez visible sur les réseaux sociaux !
Rendez service et faites tourner ! Ces soirées sont faites pour rencontrer un maximum de gens, pas pour revoir ses amis ou pour scotcher deux heures avec la première personne à qui vous aurez parlé. Toutes les 7 minutes, échangez vos cartes et passez au suivant. Même si ça ne peut pas le faire avec la personne que vous avez en face de vous, rentabilisez au maximum vos quelques minutes d’échange : vous connaissez des gens qui peuvent l’intéresser, et réciproquement.
Halte aux clichés : ne sous-estimez jamais votre interlocuteur Vous êtes un tueur de Drupal prêt à lancer le prochain killer project ? vous avez un business plan qui va mettre Google à genoux ? Tant mieux pour vous… Cependant, si vous êtes en train de lire ces lignes, c’est qu’il vous manque quand même un petit détail : une bonne rencontre. Reconnaissez que votre réseau personnel n’a justement pas permis cette bonne rencontre. Reconnaissez que vous ignorez à peu près tout de l’univers de la personne que vous recherchez. Reconnaissez que vous seriez incapable de faire son boulot.

Ca y est, vous êtes paré !
Un dernier détail pour les porteurs de projet les plus tétus : une bonne idée, ça ne vaut rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *